Bienvenue sur le blog TechSmith

Des conseils, tendances et stratégies pour vous aider à partager vos connaissances par des visuels et des vidéos

L’essentiel à connaître pour réaliser une vidéo tuto

Comment réparer un robinet qui fuit ? Comment changer l’huile de moteur de votre voiture ? Comment remplacer une...

Réaliser une vidéo tuto

Comment réparer un robinet qui fuit ? Comment changer l’huile de moteur de votre voiture ? Comment remplacer une batterie d’ordinateur ? Il y a de fortes chances qu’en cherchant ces termes dans un moteur de recherche, vous tombiez sur une vidéo tutoriel qui vous explique pas à pas comment effectuer ces opérations.

Que ce soit pour suivre des cours, développer son business ou même savoir comment produire un tutoriel filmé, la vidéo est le meilleur média d’apprentissage. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 80 % des internautes préfèrent regarder une vidéo plutôt que lire un article avant d’acheter un produit. YouTube est d’ailleurs le second moteur de recherche après Google. Et ce n’est pas tout :

  • Deux salariés sur trois accomplissent leurs tâches plus efficacement en suivant des instructions par vidéo, et ils intègrent les informations 7 % plus rapidement que par un autre biais.
  • 73 % des internautes sont plus susceptibles d’acheter un produit après avoir vu une vidéo.
  • Chaque jour, les formations vidéo et les vidéos tuto génèrent plus d’un milliard de vues sur YouTube.
  • Les sites qui proposent des cours en vidéo et des MOOC (Massive Open Online Courses ou cours en ligne ouverts et massifs) enregistrent toujours plus d’apprenants de tous âges désireux de suivre des cours sur Internet.

Bien entendu, la création de vidéos peut représenter un défi pour les petites entreprises, les professeurs et les startups qui souhaitent tirer parti de ce format.

Pas de panique ! Nous sommes là pour vous aider. À travers ce guide nous allons vous dévoiler nos secrets pour réaliser des vidéos tutoriels de qualité professionnelle en utilisant des logiciels de montage tels que Camtasia. Notre expérience commune au sein de l’équipe de TechSmith nous a appris quelles étaient les bonnes pratiques à suivre et celles à proscrire. À l’issue de ce guide, vous saurez exactement comment réaliser des vidéos tuto et des vidéos qui expliquent « Comment faire… ».

Voici ce qui vous attend dans ce guide gratuit :

  • 1ère partie : Les différents types de vidéos tuto
  • 2nde partie : Les erreurs à éviter
  • 3ème partie : Comment créer une vidéo tuto en enregistrant son écran ?
  • 4ème partie : Comment créer une formation vidéo en se filmant ?
  • 5ème partie : Quel est le coût réel d’une vidéo tuto ?

1ère partie : Les différents types de vidéos tuto

Une vidéo tuto est une vidéo qui explique un processus, transmet des connaissances, explique un concept ou montre comment faire quelque chose.

La création de vidéos pédagogiques n’est pas réservée aux professionnels. Du moins, plus maintenant. Quiconque, quel que soit son secteur, peut créer des vidéos tutoriels. Voici quelques exemples de vidéos que vous pouvez créer :

Vidéo tutoriel

C’est la méthode pédagogique de référence pour expliquer un fonctionnement ou fournir des instructions pas à pas. Les vidéos tuto ont généralement une durée qui varie entre deux et dix minutes et elles peuvent aborder plusieurs sujets à travers différentes pratiques d’enseignement.

Le titre de la vidéo commence souvent par « Comment faire… » ou [Tutoriel] ou [Tuto]. Les plus efficaces d’entre elles sont soigneusement planifiées et elles ont une touche professionnelle. En raison de la popularité du genre, on a désormais tendance à appeler toutes les vidéos qui enseignent un sujet « vidéos tuto ».

Vidéo courte

Ce sont des vidéos pédagogiques de quelques dizaines de secondes qui mettent l’accent sur une information unique. Elles s’adressent généralement aux grands consommateurs de médias dont la durée d’attention est réputée courte.

Vidéo de formation

Les vidéos de formation sont conçues pour améliorer les compétences de vos collaborateurs en milieu professionnel. Les entreprises créent souvent ces vidéos de formation en ligne pour couvrir des sujets interpersonnels, comme la formation sur la conformité et le risque de harcèlement, ou des sujets liés au travail, comme la formation sur le matériel et les logiciels.

Leur contenu met en scène de vraies personnes pour rendre les situations plus réelles entre le formateur et les employés en formation. Il peut s’agir de vidéos interactives qui s’inscrivent souvent dans le cadre d’un programme de formation plus vaste.

Vidéo explicative

Les vidéos explicatives sont de courtes vidéos, généralement de deux minutes ou moins, qui expliquent un concept de business ou un produit d’une manière ludique et visuelle. Elles utilisent souvent des animations simples pour expliquer un sujet, un produit ou un service. Les vidéos explicatives transforment des idées complexes en un contenu facile à assimiler.

Vidéo de présentation

L’enregistrement d’une présentation est une méthode pratique pour simplifier la diffusion auprès d’un public plus large, comme par exemple auprès de personnes qui n’ont pas pu assister à un événement. Pour celles qui étaient présentes, c’est aussi le moyen de revoir et de se réapproprier son contenu. Une méthode simple consiste à enregistrer l’audio d’une présentation. Si vous souhaitez réaliser une vidéo plus complète, il est possible de mixer les diapositives PowerPoint, le son et la vidéo du présentateur.

L’enregistrement d’un cours ou d’une présentation a tendance à être plus long que celui d’une vidéo tuto car il présente des concepts plus complexes et de manière plus approfondie. La vidéo finale est donc longue à regarder et elle exige un niveau de concentration plus élevé de la part de l’auditoire.

Vidéo d’enregistrement d’écran

Les vidéos d’enregistrement d’écran sont courtes et informelles, elles sont destinées à un public spécifique. Ce sont des enregistrements vidéo numériques de votre écran d’ordinateur, la plupart du temps accompagnés d’une narration audio.

Le format se prête à un enseignement en condition réelle, où un instructeur, un collègue ou un manager peut créer un enregistrement d’écran pour répondre à une question ou clarifier une problématique. Souvent considérées comme des vidéos « jetables » à la durée de vie courte, les enregistrements d’écran peuvent être réalisées rapidement, avec un objectif précis. Leur coût est minime.

Comme vous avez pu le voir, les vidéos tuto portent différents noms. Cependant, contrairement à d’autres formes de vidéo, le tutoriel donne toujours des instructions. Que vous ayez besoin de faire une vidéo de présentation ou un enregistrement d’écran, l’objectif est le même : parvenir à captiver votre auditoire tout en lui apportant des enseignements.

2nde partie : Les erreurs à éviter

Quand vous vous lancez dans la réalisation d’une vidéo tuto pour la première fois, il est probable que vous reproduisiez des erreurs qui ont déjà été rapportées par d’autres utilisateurs. Pour éviter que cela ne se produise, nous avons listé les écueils les plus récurrents.

1. Ne pas connaître son public

La connaissance de son public est essentielle pour prendre les bonnes décisions et maximiser la valeur ajoutée de vos vidéos.

Vous avez besoin d’informations générales (âge, sexe, centres d’intérêt, etc.) sur votre public. Mais en visualisant une personne en particulier, vous serez en mesure de réaliser une vidéo plus ciblée et détaillée. Pour cela, identifiez une personne représentative de votre auditoire, ses problèmes, ses questionnements, pourquoi elle regarde votre vidéo et ce qu’elle aime ou n’aime pas. Dans ce guide, nous vous présenterons les bonnes questions à vous poser pour avoir une image claire de votre public.

Nick Nimmin : Ne pas connaître son public

Nick Nimmin, Créateur de Contenu YouTube

Retrouvez Nick sur sa chaîne YouTube : NickNimmin

Nick Nimmin explique : « Le public de vos vidéos est le même que celui que vous ciblez pour votre produit en premier lieu. Si les utilisateurs achètent votre produit, ils veulent savoir comment s’en servir, comment l’améliorer. Ils veulent obtenir plus d’informations sur le produit, au-delà de celles indiquées sur la boîte. »

2. Chercher la perfection

Beaucoup de personnes sont obsédées par l’idée d’arriver à un résultat parfait. Il est bon de se rappeler que l’idéal est une illusion. Si la perfection est une idée fixe pour vous, votre processus créatif sera paralysé et vous aurez du mal à commencer. Rappelez-vous que l’objectif de la création d’une vidéo n’est pas de mettre en ligne une vidéo sans faille, mais d’en faire une dont votre public peut tirer des enseignements.

Sean Cannell : Chercher la perfection

Sean Cannell, Auteur et Expert Vidéo Marketing

Retrouvez Sean sur sa chaîne YouTube : THiNKmediaTV

Sean nous donne son avis : « Frappez le perfectionnisme en pleine face. Passez outre votre peur et appuyez sur ‘Publier’, parce que vous venez juste de créer vos premières vidéos, et la réalité… c’est que celles-ci seront les pires. Nous avons tous été maladroits au début, et je pense que la peur en est la cause. Nous avons peur de produire de mauvaises vidéos… Il faut accepter le fait qu’elles seront mauvaises et les publier malgré tout sur Internet. »

3. Trop se préoccuper du matériel

C’est facile de se sentir submergé et d’avoir l’impression de ne pas disposer des bons outils pour créer des vidéos de qualité. Cela peut être un atout d’avoir l’équipement dernier cri, mais c’est loin d’être une nécessité. Apprenez les bases avant tout, puis complétez votre palette d’outils progressivement. Inutile d’avoir un matériel de fou furieux pour faire de bonnes vidéos, et c’est ce que nous vous démontrerons dans ce guide quand nous aborderons la partie sur l’équipement que nous utilisons pour faire nos vidéos.

Andrew Kan : Trop se préoccuper du matériel

Andrew Kan, Créateur de Contenu YouTube et Stratège

Retrouvez Andrew sur sa chaîne YouTube : TubeBuddy

Andrew témoigne : « J’entends beaucoup de personnes dire « je n’ai pas le bon équipement » ou « je n’ai pas la bonne caméra », mais elles ne pensent pas vraiment au plus important : « quel est le message que je veux faire passer à travers ma marque ? Quelle est l’information que je veux communiquer à mon public ? » Personne ne veut juste entendre : « achète mon produit ». Provoquer des émotions, faire en sorte que l’auditoire se sente concerné par ce que vous faites est beaucoup plus important que n’importe quel d’équipement. »

3ème partie : Comment créer une vidéo tuto en enregistrant son écran ?

La plupart des personnes qui réalisent des vidéos aujourd’hui n’imaginaient pas que cela leur arriverait ! Que ce soit par passion ou par le biais du travail, elles ont dû se lancer sans aucune expérience. Par conséquent, ces personnes réalisent leur première vidéo sans avoir un plan d’action réfléchi.

Pourtant, le plus grand secret des meilleures vidéos, c’est justement d’être parfaitement planifiées.

Voici les étapes essentielles à suivre pour réaliser votre vidéo :

Étape 1 : Identifier et connaître son public

Étape 2 : Préparer un storyboard et un script

Étape 3 : Enregistrer sa voix

Étape 4 : Enregistrer son écran

Étape 5 : Monter la vidéo

Étape 6 : Ajouter une introduction

Étape 7 : Finaliser et partager la vidéo

Comment créer des vidéos tutoriels | Camtasia | TechSmith
Attention, cette vidéo est disponible uniquement en anglais.

Étape 1 : Identifier et connaître son public

Avant même de songer à appuyer sur le bouton d’enregistrement, apprenez à connaître votre public et à comprendre pourquoi il a besoin d’aide.

Si vous avez déjà un produit ou un service, demandez à vos clients comment ils l’utilisent et les éventuelles difficultés qu’ils rencontrent. Si vous enseignez à une classe, renseignez-vous sur les connaissances et les compétences que vos élèves espèrent apprendre. Si vous formez un nouveau collaborateur, demandez-vous quelles sont les questions auxquelles vous devez répondre pour réussir sa formation.

Ensuite, utilisez toutes les informations recueillies pour choisir les sujets didactiques qui aideront le plus grand nombre de personnes.

ATTENTION : aussi tentant que cela puisse être, NE SAUTEZ PAS cette première étape. Même si vous pensez connaître parfaitement votre public, il est essentiel de noter toutes ces informations et de les intégrer dans votre plan.

Avant de passer à la deuxième étape, assurez-vous de répondre aux questions suivantes concernant votre public et votre vidéo :

  1. Quel est votre sujet ? Choisissez UN sujet par vidéo, celle-ci sera ainsi plus ciblée et plus facile à élaborer.
  2. Qui est le public ? Commencez par des informations démographiques de base comme l’éducation, l’âge, la catégorie professionnelle, les affinités possibles avec d’autres catégories, puis passez à leurs centres d’intérêts, préoccupations et objectifs.
  3. Pourquoi s’intéresse-t-il à ce sujet ? Assurez-vous de savoir ce qui intéresse votre public. Cela vous permettra de répondre à leurs questions et de comprendre pourquoi il regarde votre vidéo.
  4. Quel est l’objectif pédagogique ? Si vous savez ce que vous voulez apprendre à votre auditoire, vous saurez communiquer un message clair au travers d’une vidéo facilement réalisable.
  5. En quoi cela leur est-il bénéfique ? Si quelqu’un passe du temps à regarder votre vidéo, quel(s) avantage(s) va-t-il en tirer ?

Répondre à ces questions vous aidera à créer une vidéo à la fois claire, concise et pertinente pour votre public. En passant un peu de temps en amont à effectuer cette analyse, vous saurez exactement ce que votre public recherche. Vous éviterez ainsi de perdre des téléspectateurs à cause d’une confusion sur le sujet.

Si vous voulez en savoir encore plus sur la planification d’une vidéo de qualité, regardez celle du gourou de TechSmith, Matt Pierce (en anglais).

Attention, cette vidéo est disponible uniquement en anglais.

Dans cette courte vidéo, vous découvrirez des questions supplémentaires à prendre en compte lors de la planification de votre vidéo, comme par exemple :

  • Sur quelle(s) plateforme(s) votre vidéo sera-t-elle hébergée ?
  • Quelle est la meilleure taille selon les plateformes ?
  • Voulez-vous ajouter de l’interactivité, comme des quiz ou des zones à cliquer ?
  • Avez-vous besoin de fonctions d’accessibilité, comme des légendes ou des sous-titres ?

Étape 2 : Préparer un storyboard et un script

Le storyboard

Une fois que vous avez votre sujet et que vous connaissez votre public, nous vous recommandons de créer un storyboard pour esquisser et visualiser ce que vous avez l’intention de montrer.

Certaines personnes deviennent très créatives et font des dessins élaborés :

Dessin 1

Mais ces dessins peuvent être aussi simples et basiques que celui-ci :

Dessin 2

Les croquis rapides et les bonhommes bâtons sont parfaits pour de la vidéo en direct. Pour un enregistrement d’écran, il est préférable d’utiliser une série de captures d’écran pour montrer approximativement ce que vous avez l’intention de montrer avec la narration.

Une fois le storyboard terminé et le plan en main, vous pensez être prêt à enregistrer, n’est-ce pas ?

Non, pas tout à fait. Avant cela, il vous faut écrire le script.

Le script

Un script ou scénario, qu’il soit basique ou non, vous permettra d’être plus efficace dans votre diction, il vous fera gagner du temps ainsi qu’à votre public. Vous éviterez ainsi d’oublier un point essentiel.

Exemple de script : Comment utiliser la calculette de votre ordinateur ?
VOIX OFF
  • Bonjour et bienvenu sur cette vidéo tuto qui va vous apprendre à utiliser la calculette native de votre ordinateur Mac.
  • Dans cette vidéo, je vais vous montrer comment copier des calculs faits sur la calculatrice et les coller dans l’application Notes.
  • Comme vous pouvez le voir, l’application Notes est ouverte dans le coin gauche de mon écran.
  • Et la calculette est sur la droite.
  • Nous allons faire une simple soustraction pour la démonstration.
ACTION
  • Fondu sur l’écran de l’ordinateur à partir d’un écran noir.
  • Affichez votre vidéo d’introduction avec le titre du tuto.
  • Utilisez une flèche verte qui pointe vers l’application Notes.
  • Utilisez une flèche verte pour montrer la calculette.
  • Faites un zoom sur la calculette.
Calculette

Voici quelques conseils d’écriture de scénario pour vous aider à démarrer.

  1. Écrivez votre script comme si vous expliquiez le processus à un ami. Essayez d’utiliser un vocabulaire aussi simple que possible. Astuce : selon la difficulté, écrivez votre script comme si vous expliquiez le processus à une personne qui ne connaît rien au sujet, votre grand-mère par exemple.
  2. Montrez et racontez. Au lieu de simplement décrire vos actions à l’écran, « d’abord je clique ici, puis je clique là », laissez les actions parler d’elles-mêmes. Et prenez le temps d’expliquer pourquoi vous faites cette action.
  3. Entraînez-vous, entraînez-vous… et entraînez-vous encore. Lisez votre script à voix haute et voyez comment les phrases s’enchaînent. Si vous butez sur un mot, si vous bafouillez, revenez en arrière et reprenez avec une élocution naturelle.
  4. Recueillez des commentaires. Trouvez une personne qui vous fera un retour franc et envoyez-lui votre scénario. Cela peut intimider, mais une fois que l’on s’habitue à recevoir des retours, on les intègre spontanément dans son processus de scénarisation.

Étape 3 : Enregistrer sa voix

Votre scénario en main, il est temps d’enregistrer la narration. Pour cela, il est préférable d’utiliser Camtasia car le logiciel intègre des fonctionnalités d’enregistrement de la voix faciles à utiliser. Vous pouvez même afficher un script à l’écran pour le lire pendant l’enregistrement.

Si possible, essayez de dénicher le meilleur microphone possible. Même le micro intégré de votre casque fournira une qualité sonore bien meilleure que celle de votre ordinateur.

Trouver le bon microphone

Maintenant il vous faut trouver un endroit tranquille où enregistrer. Chez TechSmith, nous avons un studio d’enregistrement équipé de panneaux de mousse acoustique, ce qui est idéal pour nos enregistrements de vidéos. Mais nous sommes bien conscients que tout le monde ne peut pas dédier une pièce entière aux enregistrements. Une solution peu coûteuse consiste alors à s’enregistrer dans un petit bureau, voire dans un cagibi vide, le rendu du son sera assez similaire.

Lorsque vous êtes prêt, commencez à enregistrer en suivant votre script et assurez-vous de parler lentement et distinctement. Vous faites des erreurs ? Ne reprenez pas immédiatement. Faites une pause de quelques secondes, puis reprenez l’enregistrement juste avant l’erreur. Ces passages comportant des erreurs pourront être très simplement supprimés en phase de montage.

Nous vous recommandons d’utiliser Audacity ou Adobe Audition pour supprimer les erreurs et tout bruit de fond de votre piste audio.

Votre narration audio terminée, il est temps de passer à l’enregistrement vidéo.

Étape 4 : Enregistrer son écran

Commencez par faire le ménage sur le bureau de votre ordinateur et fermez toutes les applications inutiles. Désactivez les notifications qui pourraient surgir à l’écran. Suivez ces instructions pour obtenir une vidéo nette et claire à l’écran. Ce serait vraiment dommage de réaliser que la vidéo est floue une fois toutes les séquences enregistrées.

ASTUCE : lorsque vous choisissez un outil de capture d’écran ou d’enregistrement d’écran, optez pour un logiciel offrant des fonctions d’enregistrement, d’édition/de montage et de partage. Vous gagnerez ainsi un temps précieux et vous n’aurez à utiliser qu’un seul et même logiciel.

Avant d’enregistrer, répétez les actions que vous allez effectuer. Cela vous aidera à obtenir des mouvements fluides du curseur et vous aidera au montage final.

Vous êtes fin prêt à enregistrer ? Ouvrez Camtasia et enregistrez votre écran. Rappelez-vous, si vous faites une erreur, faites une pause, puis reprenez juste avant l’erreur. Vous pourrez toujours faire des ajustements de l’enregistrement vidéo en phase de montage.

Un moyen simple d’engager votre auditoire consiste à ajouter un enregistrement webcam du présentateur, souvent vous-même donc, à votre enregistrement d’écran.

L’enregistrement d’écran, étant terminé, vous pouvez commencer le montage de votre vidéo.

Étape 5 : Monter la vidéo

La plupart des gens pensent que pour réaliser de belles vidéos, il faut avoir de bonnes connaissances en montage et disposer de logiciels coûteux. Mais ce n’est pas le cas. On ne cherche ni à obtenir un César ni à sortir sa vidéo en salle de cinéma.

Pour commencer, coupez les erreurs en les sélectionnant, puis cliquez sur Couper. Pour couper le début ou la fin de la vidéo, faites glisser les extrémités du clip vers l’intérieur.

Montage vidéo 1 | Camtasia | TechSmith
Attention, cette vidéo est disponible uniquement en anglais.

Lorsque vous avez terminé d’éditer le clip vidéo, ajoutez votre clip audio sur une piste du plan de montage. Vous pouvez modifier la vitesse du clip et prolonger l’image du clip, à savoir prolonger sa durée, pour synchroniser l’audio avec la vidéo dans votre projet.

Décaler & Prolonger l’image| Camtasia | TechSmith
Attention, cette vidéo est disponible uniquement en anglais.
Voici quelques exemples de modifications simples :
  • Si vous avez besoin de plus de temps pour expliquer un concept, divisez le clip et utilisez l’option prolonger l’image pour figer la vidéo.
  • Pour accélérer une partie ennuyeuse de votre enregistrement, utilisez l’option vitesse du clip, puis faites glisser les poignées pour accélérer.
  • Pour attirer l’attention du spectateur, utilisez des animations pour zoomer sur les parties importantes.

Étape 6 : Ajouter une introduction

La vidéo d’introduction sert à informer vos spectateurs sur le contenu de votre présentation, mais il ne s’agit pas pour autant de réaliser une introduction de plusieurs minutes ! Elle doit être simple et concise. Ce qui intéresse votre public c’est avant tout d’avoir accès au contenu, à ce que vous lui avez promis de lui apprendre.

Choisissez un titre pour votre vidéo tuto

Une bonne introduction expose clairement le sujet et explique brièvement ce qui attend le spectateur. Pour créer votre propre introduction, ajoutez de l’espace au début de votre vidéo. Maintenez la touche Maj de votre clavier enfoncée et faites glisser le curseur de lecture vers la droite.

Ensuite, ouvrez le chutier et sélectionnez l’onglet Bibliothèque. Dans le dossier « Intro », choisissez l’introduction de votre choix et glissez-la sur le plan de montage.

ASTUCE: Camtasia est livré avec des modèles d’introductions vidéo. Vous pouvez obtenir un catalogue complet de vidéos personnalisables, y compris des modèles d’introduction, avec un abonnement à TechSmith Assets (Éléments multimédias).

Pour personnaliser votre clip d’introduction, sélectionnez-le sur le plan de montage, puis modifiez le texte et les formes dans le panneau des propriétés. Renseignez votre texte, choisissez une police et modifiez les couleurs ou tout autre paramètre du texte et des formes.

Capture d'écran : modifier la couleur

Une fois le montage réalisé, c’est le moment d’ajouter de la musique à votre vidéo. Bien que ce ne soit pas obligatoire, la musique peut encore améliorer votre vidéo. Pour un cours en vidéo ou une vidéo tuto, choisissez de préférence une musique optimiste et positive. Votre public doit se sentir détendu pendant le visionnage.

Étape 7 : Finaliser et partager la vidéo

Vous voilà à la dernière étape. Réfléchissez à l’hébergement sur lequel votre vidéo sera visible. Aujourd’hui, il existe de nombreuses options d’hébergement vidéo. Vous pouvez la partager sur une plateforme vidéo en ligne comme YouTube, Vimeo ou Screencast, ou encore choisir de l’enregistrer dans un dossier sur votre ordinateur ou un serveur privé. Vous pouvez aussi choisir de la publier directement sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Instagram.

Nous avons constaté que la majorité de nos utilisateurs préfèrent héberger leurs vidéos sur YouTube, en particulier quand elles sont dédiées à un usage externe.

Graphique avec les plateformes d’hébergement vidéo
Graphique avec les plateformes d’hébergement vidéo.

Avant de partager votre vidéo avec toute la planète, nous vous recommandons déjà de la diffuser à votre entourage proche afin de recueillir des commentaires.

Il s’agit de s’assurer que votre message est clair et que la vidéo atteint bien vos objectifs.

4ème partie : Comment créer une formation vidéo en se filmant ?

Vous suivez toujours ? À partir de là, le niveau augmente. Il existe plusieurs similitudes entre un enregistrement d’écran et la création d’une formation vidéo à l’aide d’une caméra. Vous avez toujours besoin d’un plan, d’un script et de bons logiciels, mais le fait de passer devant la caméra amène son lot de défis supplémentaires.

Voici quelques éléments à prendre en compte si vous optez pour la création d’une vidéo tuto qui inclut un enregistrement de la caméra.

Comment réaliser un didacticiel vidéo | Camtasia | TechSmith
Attention, cette vidéo est disponible uniquement en anglais.

Commencez par réunir l’équipement dont vous avez besoin pour votre vidéo. Rappelez-vous, ne vous laissez pas submerger par le matériel. Par exemple, dans la vidéo ci-dessus, nous n’avons utilisé que cinq outils :

  • Un trépied
  • Un smartphone
  • Un clip pour téléphone, afin de le fixer au trépied pour plus de stabilité
  • Une toile de fond propre
  • Un éclairage

Préparez votre espace d’enregistrement et vérifiez qu’il soit bien éclairé. Préférez un enregistrement dans un endroit avec beaucoup de lumière naturelle ou utilisez un éclairage vidéo comme des kits de lampes studio.

Tournez votre vidéo tuto

Placez votre appareil photo ou smartphone sur un trépied, près du sujet à filmer, tout en maintenant un cadre assez large. Être proche du sujet vous aidera à obtenir le meilleur son possible si vous enregistrez l’audio directement avec un appareil photo ou un smartphone.

Quand la mise en scène est prête, utilisez votre storyboard et votre script pour vous guider à travers chaque étape.

Rappelez-vous : ce n’est pas parce que vous avez filmé la vidéo à l’aide d’un appareil que vous ne pouvez pas utiliser des enregistrements d’écran. Certaines des meilleures vidéos tutoriels et vidéos de formation comprennent les deux ! Camtasia permet de combiner facilement caméra et écran vidéo dans un seul et unique projet.

5ème partie : Quel est le coût réel d’une vidéo tuto ?

Avant de vous retrousser les manches et d’adopter un style 100 % DIY (Do It Yourself) ou de confier votre projet à une société de production vidéo, prenez un peu de recul. Assurez-vous que votre vidéo est réalisée par les bonnes personnes.

Le budget jouant souvent un rôle important dans cette décision, vous pouvez commencer par prendre en compte l’impact que vous voulez pour votre vidéo.

Voici les bonnes questions à se poser pour évaluer les options possibles :

  • De combien de vidéos ai-je besoin ?
  • Combien suis-je prêt à investir, que ce soit en temps comme en argent ?
  • Cette vidéo va-t-elle jouer un rôle prépondérant dans une campagne marketing ?
  • Sera-t-elle hébergée dans un endroit visible, comme par exemple sur la page d’accueil d’un site web ?

Nous avons listé les différents avantages et inconvénients des options les plus courantes pour la création de vidéos tuto.

FAIRE APPEL À UNE SOCIÉTÉ EXTERNE

Avantage : Les agences de production vidéo ont le talent, les compétences et l’expérience pour créer les meilleures vidéos explicatives. Les bonnes agences travaillent étroitement avec vous pour réaliser une vidéo conforme à vos attentes.

Inconvénient : Ces agences coûtent cher. Le coût moyen d’une vidéo explicative personnalisée de 60 secondes est d’environ 7,000 EUR. Une seule vidéo tutorielle professionnelle peut coûter 9 000 EUR, voire plus.

Si l’enjeu est très important, et si vous n’avez besoin que d’une seule vidéo, faire appel à une société externe pour produire la vidéo « coup de poing » désirée peut être un investissement rentable. Cependant, soyez prudent, cela peut coûter cher que ce soit en temps et en argent. De plus, si vous voulez éditer la vidéo pour l’utiliser à d’autres fins, vous devrez payer un supplément.

FAIRE SES PROPRES VIDÉOS

Avantage : Vous avez le contrôle total du processus créatif ainsi que du budget.

Inconvénient : Vous êtes limité par vos compétences, votre temps et votre équipement logiciel et matériel.

C’est notre option préférée parce que si vous créez vos vidéos en interne, vous maîtrisez votre budget tout en gardant une totale liberté de création. Un outil d’enregistrement tel que Camtasia représente une option parfaite pour ceux qui veulent réaliser leurs propres vidéos.

De plus, même si vous n’atteignez pas le niveau d’un producteur de cinéma, vous serez surpris par la qualité des vidéos que vous pouvez créer avec seulement un peu de pratique.

Et maintenant ?

Que vous débutiez dans la vidéo ou que vous soyez déjà un expert en la matière, vous avez appris quelques-unes des techniques et des bonnes pratiques pour réaliser des bonnes vidéos tuto engageantes.

Gardez ce guide à portée de main, téléchargez la version d’essai gratuite de Camtasia, et lancez-vous !

Camtasia est conçu pour tous ceux qui veulent réaliser des vidéos tuto, quelle que soit leur nature. Nous proposons de très nombreux tutoriels pour vous aider à démarrer. Et bien évidemment, nous faisons 100 % de nos tutoriels et autres enregistrements avec Camtasia.

Si vous voulez en savoir plus sur la création de vidéos, rendez-vous dans TechSmith Academy. Vous y trouverez de nombreux guides conçus pour parfaire vos talents de réalisateur vidéo.

S’abonner à la newsletter TechSmith

Recevez chaque mois par e-mail des conseils d’experts faciles à mettre en pratique, comme plus de 200 000 personnes à travers le monde.

S’abonner