Tout ce que votre plateforme pour classe virtuelle doit contenir

L’objectif d’une plateforme pour classe virtuelle est de recréer l’expérience d’une classe en présentiel et, si possible, de tirer profit du format en ligne pour faire encore mieux.

Pour trouver le logiciel le plus adapté, penchez-vous donc sur deux critères importants :

  1. La facilité d’utilisation, pour professeur et élèves
  2. Les fonctionnalités indispensables pour encourager l’interaction à distance.

Dans ce qui suit, nous vous mettons sur la bonne piste. À vous, ensuite, de réfléchir à l’outil qui correspond le plus à vos besoins !

Comment reconnaître la meilleure plateforme pour classe virtuelle ?

La classe virtuelle permet un enseignement en temps réel. Par définition, professeur et élèves sont réunis à une date et à une heure définies, et échangent comme s’ils étaient dans la même pièce. L’un des buts principaux d’un logiciel de classe virtuelle va donc être de favoriser l’interaction — pas toujours une chose aisée à distance.

Un autre critère important est la simplicité d’utilisation, tant pour l’organisateur que pour les participants.

Pour qu’un cours se passe bien, il faut pouvoir :

  • Se connecter facilement à la plateforme pour classe virtuelle
  • Accueillir suffisamment d’élèves, surtout pour un cours magistral à distance
  • Dispenser un cours en intégralité, sans coupure
  • Vérifier la présence des étudiants — notamment au primaire, au collège ou au lycée
  • Encourager la participation de chacun
  • Si nécessaire, intégrer l’outil utilisé au LMS (Learning Management System) de l’établissement d’études.

En comparant les logiciels de classe virtuelle, il faut donc jeter un œil aux fonctionnalités de base comme le nombre de participants maximum, la durée d’utilisation, le prix de chaque forfait, ou encore l’efficacité de l’outil avec une bande passante faible.

D’autres fonctionnalités entrent également en compte quand on recherche la meilleure plateforme pour classe virtuelle, ci-dessous.

Faites une capture d’écran vidéo facilement avec Snagit !

Téléchargez la version d’essai gratuite de Snagit et capturez facilement votre écran en vidéo, puis éditez vos captures. Tout est possible !

Essayez gratuitement

Les fonctionnalités indispensables à une classe virtuelle réussie

Pour réussir un cours à distance, vous devrez avoir accès à une ou plusieurs des fonctionnalités suivantes ! Celles-ci entrent donc en compte dans le choix d’un logiciel de classe virtuelle.

L’écran blanc

L’écran blanc plaît car il offre d’immenses possibilités d’interaction entre l’enseignant et les élèves ! Cette fonctionnalité s’avère plus efficace qu’un simple partage d’écran, puisqu’ici chacun peut effectuer des annotations.

Si vous êtes professeur, vous pouvez l’utiliser pour expliquer un problème mathématique par exemple ou inviter un étudiant à faire un exercice — toutes les situations où un tableau aurait été pratique.

Une alternative intéressante : le logiciel de classe virtuelle BigBlueButton permet aussi de charger une présentation afin de travailler sur un sujet en groupe.

Les quiz et sondages

Rester toute la journée devant un écran fatigue et laisse plus de place aux distractions — même si cela arrive aussi dans une salle de classe !

Grâce à certaines plateformes pour classe virtuelle, lancer un quiz ou un sondage pendant le cours est idéal pour capter l’attention des participants. C’est par ailleurs l’occasion de se rendre compte du niveau de compréhension d’un sujet par les élèves.

Le partage de documents

Bien sûr, une fois que vous avez vos fichiers sur l’ordinateur, il est possible de les envoyer aux élèves par e-mail ou de les rassembler sur un espace de partage comme Google Drive.

Mais de nombreuses plateformes pour classe virtuelle permettent aussi de partager des documents en direct, afin de tout avoir au même endroit. L’outil Microsoft Teams offre même un espace de stockage de fichiers.

Une plateforme de classe virtuelle doit donner la possibilité de lever la main virtuellement.

Lever la main

Si tout le monde parle en même temps lors d’une visioconférence, il peut rapidement y avoir des interférences ! Pour éviter cela, il convient d’étudier les différentes fonctionnalités de prise de parole proposées par les applications pour classe virtuelle.

Voici quelques exemples :

  • Emojis pour lever la main, montrer son accord ou son désaccord.
  • Possibilité d’activer et de désactiver son micro facilement — ou celui des autres.
  • Chat pour s’exprimer à l’écrit avec l’option de poser des questions anonymement.

Dans tous les cas, donner des instructions claires aux élèves est important. Pour des cours magistraux ou des conférences, il faut pouvoir désactiver le micro de tous les participants en début de classe.

Les sous-groupes

Créer des sous-groupes, c’est vraiment indispensable ! Cela permet de :

  • Pousser les étudiants à réfléchir (et à travailler un peu) afin qu’ils mettent en pratique ce qu’ils ont appris.
  • Créer du lien entre les élèves, puisqu’ils auront ainsi l’occasion de se parler plus librement.

Le professeur pourra se déplacer d’un groupe à un autre et répondre à d’éventuelles questions.

Il s’agit d’une fonctionnalité proposée par de nombreuses plateformes de classe virtuelle, comme Microsoft Teams ou BigBlueButton, entre autres.

L’enregistrement du cours

Cette option est presque incontournable pour un logiciel de classe virtuelle ! Enregistrer un cours permet de le mettre à disposition des personnes ne pouvant pas être présentes le jour J, que ce soit à cause d’un problème de connexion ou d’un engagement familial ou professionnel.

Certains outils, comme le logiciel Zoom par exemple, proposent la transcription automatique. Cela signifie que vous pourrez offrir une vidéo avec sous-titres aux élèves malentendants ou ceux qui ne peuvent pas activer l’audio de leur ordinateur.

Faites une capture d’écran vidéo facilement avec Snagit !

Téléchargez la version d’essai gratuite de Snagit et capturez facilement votre écran en vidéo, puis éditez vos captures. Tout est possible !

Essayez gratuitement

Tour d’horizon des logiciels et applications pour classe virtuelle

Il existe une panoplie de logiciels et d’applications pour classe virtuelle, à utiliser sur ordinateur, sur téléphone ou sur tablette, sur Mac ou sur PC.

Voici quelques exemples qui pourront vous convenir et qui remplissent certains des (ou tous les) critères ci-dessus (liste non exhaustive) :

  • BigBlueButton : un logiciel vraiment pensé pour l’enseignement à distance.
  • WebRoom : un outil intuitif, parfait pour des groupes de moins de 12 personnes.
  • Adobe Connect pour l’apprentissage : la possibilité de personnaliser son écran de partage, avec de nombreuses fonctionnalités.
  • Zoom : une plateforme de visioconférence avec plusieurs options pour rendre vos classes virtuelles interactives.
  • Microsoft Teams : un bon concurrent de Zoom.
  • Jitsi : un logiciel de visioconférence Open Source intéressant.
  • Webex : une application qui se prête à la classe virtuelle, gratuite.
  • Blackboard : une solution complète.
  • Google Meet : une plateforme simple mais utile pour les cours en ligne ponctuels.
  • Glowbl : un nouveau venu sur la scène des logiciels de classe virtuelle !

Il faudra aussi vous renseigner sur les différents abonnements proposés par ces outils — les meilleures fonctionnalités ne font pas toujours partie de la version gratuite !

Pour une exploration plus en détail, découvrez notre article comparatif sur les plateformes de classe virtuelle.

Ryan Knott

TechSmith Marketing Content Specialist and manager of the TechSmith Blog. More than 25 years of communications and marketing experience. Geek. Science and sci-fi enthusiast. Guitar player. On a mission to pet all the dogs. He/him. A few things about me: 1) Mildly (or not-so-mildly) obsessed with the movie Alien, 2) two rescue pibbles (Biggie and Reo), and 3) friend of ducks everywhere. Ask me about my seven+ years as a roller derby coach.

S’abonner à la newsletter TechSmith

Comme plus de 200 000 personnes déjà, recevez chaque mois des astuces pratiques et des conseils d'expert grâce à la newsletter TechSmith

S’abonner